Sélectionner une page
Biographie de Roch Marc Christian Kaboré

Biographie de Roch Marc Christian Kaboré

Né le 25 avril 1957 à Ouagadougou, Roch Marc Christian Kaboré est depuis le 29 décembre 2015 élu au poste de Président de la République du Burkina-Faso (anciennement Haute-Volta).

Découvrons ensemble le parcours de ce chef d’État.

Jeunesse et formation

Fils de deux enseignants, Roch Marc Christian Kaboré fait partie de l’ethnie mossi. Ses études primaires il lesta faites à l’école primaire publique Centre A dans la capitale burkinabaise, qu’il quitta pour un court passage à Tougan en 1968.

De retour à Ouagadougou, il obtient un certificat d’études primaires élémentaires, suite à quoi il s’ inscrit au collège Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle pour ses études secondaires. En 1972 il obtient le BEPC, puis le Baccalauréat trois ans plus tard.

Pour ses études universitaires, Mr Kaboré a choisi de s’établir en France. C’est ainsi qu’il rejoint l’université de Dijon pour un cursus en sciences économiques. En 1979, décroche une maîtrise en sciences économiques et gestion, puis un DESS en gestion en 1980. A cette époque, il rejoint la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France, qui milite pour une Afrique unifiée.

Début de carrière politique

Dès son retour au pays, Roch Marc Christian Kaboré s’engage activement dans la révolution sankariste, qui a permis à Thomas Sankara de prendre le pouvoir le 4 août 1983. En 1984, alors qu’il n’était âgé que de 27 ans, il fut nommé directeur général de la Banque internationale du Burkina. Un poste qu’il va occuper pendant 5 ans, jusqu’à ce que le Président Blaise Compaoré, le nomme à la tête du ministère des Transports et de la Communication. En reconnaissance de ses efforts, il fut reconduit dans ses fonctions en 1990 et nommé ministre d’Etat.

En 1994 et pour redresser leur situation économique défaillante, plusieurs États africains dont figure le Burkina Faso ont procédé à la dévaluation du Franc CFA. Les effets n’ont pas tardé à se faire sentir sur le niveau de vie des citoyens Burkinabais puisque les prix des matières essentielles ont doublé du jour au lendemain. Devant un tel dilemme, le Président Blaise Compaoré n’avait d’autre choix que de s’associer à un profil économique aguerri comme Mr Kaboré. C’est ainsi qu’il l’a nommé Premier ministre, puis conseiller spécial à la Présidence en 1996.

Président de la république

Après avoir occupé plusieurs postes politiques, Roch Marc Christian Kaboré fut nommé le 29 décembre 2015 comme Président du Burkina Faso. Il s’agit du troisième Président civil après Michel Kafando et Maurice Yaméogo.

Ce choix est dicté par l’expérience de ce personnage politique, mais aussi par ses bonnes relations même avec les parties en opposition avec le sien. C’est l’un des rares à faire l’unanimité chez les officiels et les citoyens burkinabais.

Son programme politique repose sur des axes très importants comme le combat contre le terrorisme et la relance économique du pays.

Très actif, Mr Kaboré est le quatrième Président africain à avoir le plus voyagé en cours d’année. Depuis 2016, il a visité de manière officielle 25 pays, et d’autres vont suivre bien-sûr.



Tags: Burkina-Faso, Roch Kabore